Hatsumode

Hatsumode

Pendant de la première semaine de janvier, vous pourrez assister au pèlerinage annuel que l’on appelle Hastumode. Vous visiterez les temples et sanctuaires de la ville, où l’on prie pour le bonheur et la prospérité pour la nouvelle année. Vous verrez que la manière de célébrer le Hatsumode est différente selon les temples. Allez par exemple au sacturaire Yasaka Jinja où vous pourrez assister à une partie de carte traditionnel appelée Karuta Tori. Le sanctuaire de Heian-jingu et celui de Kitano-tenmangu sont des destinations appréciées pour le Hatsumode.

Marathon de Kyoto

Marathon de Kyoto

Vous aimez le sport ? Alors c’est parfait ! Venez assister, ou même participer à notre marathon annuel. Notre ville organise un marathon à grande échelle et ouvert à tous. Les participants auront le plaisir de courir sur un parcours les emmenant le long de magnifiques paysages, traversant sept sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO jusqu’aux lieux les plus célèbres de Kyoto. Vous pourrez croiser les étudiants de l’université qui participent au marathon autant que volontaires. Et qui ne manqueront pas de chanter et de danser afin d’animer la compétition.

Floraison des cerisiers (Hanami)

Floraison des cerisiers (Hanami)

L’un des évènements les plus réjouissants de l’année arrive vers la fin mars. On a le bonheur d’assister à la floraison des cerisiers, illuminant l’ancienne capitale impériale de leur splendeur. Ce spectacle est d’autant plus magnifique quand on sait que les cerisiers perdront très vite leurs fleurs. Cela rappelle la fragilité et le côté éphémère de la vie. Ce spectacle sans pareille à la lourde signification a longtemps inspiré des poèmes. C’est à cet occasion que vous pourrez vous adonner au Hanami, des pique-niques sous les arbres en fleurs afin de célébrer le début du printemps.

Kyoto no Tanabata

Kyoto no Tanabata

S’il y a bien un événement que tous les tourtereaux ne devraient rater à Kyoto, c’est la célébration de la plus céleste des histoires d’amour. Le Tanabata est un événement traditionnel durant lequel les maisons sont décorées avec un bambou nain auquel on accroche des bandelettes de papier appelées Tanzaku sur lesquelles on écrit un vœu. La légende veut que ce vœu soit exaucé. La légende raconte l’histoire d’Hikoboshi et de Orihime forcés de vivre séparément de chaque côté de la Voie Lactée malgré leur amour et condamnés à ne pouvoir se voir qu’une fois par an un soir d’été. Vous ne pourrez qu’être émerveillé par le spectacle historique reconstituant la Voie Lactée à l’aide de milliers de LED. La procession des lanternes qui défile sur l’eau recouvre la rivière

Hanatôro Higashiyama

Hanatôro Higashiyama

S’il y a bien un événement qu’il ne faut surtout pas rater, c’est bien les illuminations des lanternes du quartier Higashiyama, qui se déroule en début du mois de mars dans l’un des sites touristiques les plus plus populaires de Kyoto. Des centaines de lanternes en bambou et en céramiques bordent le sol des rues et de la forêt de bambou. Vous ne pourrez qu’être émerveillé par l’atmosphère magique et empreinte de mysticisme qui se dégage de ce lieu. Vous pourrez profiter pendant les festivités du Hanatôro Higashoyama d’une exposition d’ikebana (Composition fleurales japonais) ainsi que de concerts de musiques traditionnelles où vous pourrez admirer des danses de geishas.

Gion Matsuri

Gion Matsuri

Avec l’arrivée de l’été, vous pourrez profiter des festivités du Gion Matsuri tout le long du mois de juillet. Une trentaine d’événements sont organisés durant ce festival. Ce dernier tire son origine à l’épidémie qui frappa tout le pays en l’an 869. Des cérémonies religieuses furent organisées afin d’apaiser le sort. Cela donna naissance au festival. Ce qui ne faut surtout pas rater est le Yamaboko junko ! Un défilé où circulent plus de 30 chars magnifiquement ornés. L’on peut voir enfants et adultes qui défilent en char accompagnés d’ensembles de flûtes, de tambours et de gongs nommés Gion-bayashi. En dehors du défilé, vous pourrez apercevoir plus d’un millier d’hommes en Happi (veste traditionnelle portée lors des défilés de fête) portant des sanctuaires portatifs appelés Mikoshi, vous offrant une scène absolument